Un mois avec moi à Paris…

Que diable fais-je ici ?

Jour 5 et 6 : Pour du beurre

with 11 comments

Aujourd’hui et hier, à défaut de pouvoir la mettre en bouteille, j’ai mis Paris entre parenthèses, bien malgré moi. A ma fatigue intellectuelle s’est ajoutée une fatigue physique intense : mon petit rhume de la semaine dernière a pris de l’ampleur, mes maux de tête ont grandi, la perte de sommeil et même d’appétit sont devenus manifestes. Aucun doute n’est permis : je suis le plus à plaindre en ce monde. Oui mais voilà, en plus de ces douleurs bénignes, s’est invitée une vraie douleur insupportable.

Le basketteur que je suis adore aller au charbon. En l’occurrence, dimanche dernier, ma cuisse a rencontré le gros genou d’un gros adversaire. Béquille. Résultat : je ne peux qu’à peine marcher. Le simple fait d’enfiler mon jean ou une chaussette devient un enfer. Je passe pour un infirme ou une personne âgée.

En vue de l’agrégat de toutes ces petites choses, j’ai contacté la structure de mon stage pour prévenir de mon absence. Quelle différence après tout à me rendre sur place ou non ? Pour faire mon travail, j’ai simplement besoin de cet ordinateur et d’une connexion internet. Je peux donc travailler depuis mon lit. Et puis j’ai le sentiment qu’ils ne pleurent pas mon absence.

Malgré la douleur, je décide de me balader dans les rues de Montrouge.  Précisément, c’est une tentative de balade. Je ne sais pas si mon allure est mesurable en kilomètres heures tant je suis lent. Ce que je sais en revanche, c’est que personne ne peut marcher moins vite que je ne le fais actuellement.

Je gagne un square de la ville. Dans le parc de jeux, je vois tous ces enfants s’amusant. C’est probablement atroce de le penser et pire encore que de l’écrire, mais je ne parviens pas, comme je le fais en temps normal, à m’attendrir pour ces bambins… tout simplement parce qu’ils vivent à Paris. Je suis plutôt attristé par leur condition. Je me dis que ces enfants doivent se contenter de quelques mètres carrés de liberté au milieu de grands immeubles pour stimuler une imagination débordante. Je me dis qu’ils ne connaîtront peut-être jamais les joies de courir dans un champ de blé, de faire les idiots dans la fraîche pelouse de leurs jardins…

Au cœur de la scène, une scène des plus pathétiques se montre à mes yeux. Un costard-cravate sort du boulot, va chercher son fils à la sortie de l’école et l’amène au parc à jeux. Un père modèle sur le papier. Le petit est en galère pour atteindre le haut du toboggan, papa vient à la rescousse. Voilà qui comble l’enfant de bonheur. Mais j’ai le sentiment que papa modèle va couper court à l’amusement. Il ne veut sans doute pas s’éterniser car il doit avoir beaucoup de travail. Je ne pensais pas si bien dire ! 4 toboggans et puis s’en va. J’ai chronométré : le père a amené son fils jouer durant… 4 minutes et 18 secondes. Plutôt courte la session de jeu pour un garçon de 4 ans n’est-ce pas ?

Alors, c’est décidé : on devrait faire de Paris une ville réservée aux adultes, et ne pas infliger « ça » aux enfants.

Trêve de plaisanterie car je réalise qu’aujourd’hui, cela fait 4 jours consécutifs que je suis sevré de métro. Je ne vous partage pas ma détresse… Demain, je tente d’y retourner.

Et puis pour terminer, je ne vais pas vous cacher qu’en ce mardi, j’ai déjà la tête au week-end parisien que je m’apprête à passer. A ce propos, des idées de sorties sympas ET peu onéreuses ?

Publicités

Written by apprentiparisien

avril 5, 2011 à 5:39

Publié dans Uncategorized

11 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Hey,
    Les premières lignes de ton site feu l’air à la limite de la dépression.. Et ma foi en lisant le reste j’ai l’impression de n’être pas loin de la réalité!

    Tonlop

    avril 5, 2011 at 11:04

  2. Hey,

    Les premières lignes de ton site m’ont l’air à la limite de la dépression.. Et ma foi en lisant le reste j’ai l’impression de n’être pas loin de la réalité!

    En tout cas, j’en ai lu assez pour quand même l’apprécier! Un mélange de sarcasme et de blazitude, impressionnant.

    Pour des idées sorties sur Paris:
    Bcp d’expos gratuites pour les moins de 26 ans. Je me fais Van Dongen et Kubrick dans la semaine si ça te dis.
    Ferme du Bonheur ont eu prog assez chargée en ce début de Printemps.
    Et sinon, on fait une soirée pour l’anniversaire d’un ami samedi (Pas trop cher & gens pas trop chiants)

    Adriane T., la fille du covoiturage.

    PS: Bon rétablissement!

    Tonlop

    avril 5, 2011 at 11:11

    • Je suis un idiot absolu ! Je n’avais pas vu ta signature Adriane ! Merci bien pour ce comm’ en tout cas et pour toutes ces idées !

      apprentiparisien

      avril 8, 2011 at 9:42

  3. Salut à toi ApprentiParisien,
    On a fait un bout de route ensemble à 5 dans une Punto, je te conseille de faire des expos gratuites y’en a régulièrement… Ensuite vu le temps qu’il fait tu peux te balader dans les parcs de la ville, les buttes chaumont, le parc de belleville avec une vue incroyable sur paris ou le sacre coeur mais beaucoup plus touristique… sinon les quais de seine vers notre dame sont vraiment agréable avec ce temps. Je suivrai ton blog maintenant… Bonne continuation, le parigo de la punto…

    Alex

    avril 6, 2011 at 8:07

    • Salut covoitureur ! Hum..je ne veux pas fait d’erreur. Tu es bien le prof’ de sport et pas l’informaticien ?! Si tu as écris, c’est que j’imagine que la fin du covoiturage s’est bien terminé et que le chauffeur ne s’est pas endormi !
      En tout cas, merci beaucoup pour toutes ces idées, j’en prends bien note !

      apprentiparisien

      avril 6, 2011 at 9:26

      • HA HA, raté je suis l’informaticien 😉 je regrette mon lapsus car je ne suis vraiment pas comme ca…
        Sinon le trajet c’est bien terminé, petit coucou à Adriane.

        Alex

        avril 6, 2011 at 9:46

  4. Pauvre de toi effectivement 😦
    Rétabli toi vite, pour continuer tes « supers » aventures. Ou presque.
    Pour les idées de sorties il y en a tout plein, mais je te propose les quartiers de Mont Martres, c’est très joli à mon gout. Puis ça change des traditionnels Tour Eiffel, champs Élysée, Notre Dame et cie…
    encore une fois bon rétablissement

    moun-i

    avril 6, 2011 at 9:29

  5. Ex-provincial devenu ex-parisien, le seul quartier que j’appréciais dans Paris, c’était le Quartier Latin. C’est toujours bondé de touristes et du coup, ça fait moins parisien …

    Le Fiel

    avril 6, 2011 at 2:00

  6. Quoi, que lis-je ? Paris interdit aux enfants ??? Les priver des Buttes Chaumont, du Canal de l’Ourcq, du Parc de Belleville ou de Montsouris ? Les priver de Beaubourg, de la Cité des Sciences et du Jardin des Plantes ???
    Tu es loin d’avoir fini ton apprentissage de la vie parisienne ! J’ai deux enfants en bas âge et le dimanche, dès potron minet, on part arpenter les recoins de Paris. C’est là :

    http://www.lepost.fr/perso/lalune/prive/

    Ma fille adore ces promenades !

    Non mais !!!

    Lalune

    avril 6, 2011 at 2:05

  7. Quelle idée aussi de rentrer chez soi faire du sport alors que tu aurais pu profiter de la pollution locale pendant le w-e… :p

    Pour des occupations, en effet, y’a pas mal de musées/expos gratuits pour les -26 ans (Tu retrouveras tout ça dans « Pariscope » ou « L’Officiel des spectacles », moins d’1€ dans les kiosques ;-). Et vu la météo, je te conseillerais le musée Rodin qui a un beau jardin.
    Ou tout simplement promène-toi : les quais de Seine, les buttes Chaumont, Montmartre, le Marais… Tu as le choix ! Paris est une ville où on marche beaucoup, profites-en.
    Sinon la Foire du Trône ouvre ce w-e à Vincennes.
    La proche banlieue cache de jolis coins de verdure aussi…

    Et si ça te tente, je veux bien te faire visiter un peu la ville, ça peut être sympa que tu rencontres des parisiens aussi 🙂

    Bon aprèm !

    PS : oui je suis passée au tutoiement parce qu’en fait on doit avoir à peu près le même âge ^^

    Lilie

    avril 6, 2011 at 2:28

  8. Franchement, cette idée que des enfants ne pourraient pas être heureux et épanouis en ville m’irrite. Quel cliché !

    Sylvain

    avril 7, 2011 at 6:50


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :